sur

Projet Agorá du BIS : La Révolution de la Tokenisation pour les Règlements Transfrontaliers par les Banques Centrales

projet agora du bis

La Banque des Règlements Internationaux (BRI), souvent considérée comme la banque centrale des banques centrales, vient d’annoncer le lancement d’un ambitieux projet baptisé Agorá. Cette initiative conjointe du secteur public et privé vise à explorer le potentiel de la tokenisation pour optimiser les règlements transfrontaliers. Sept banques centrales, ainsi que des institutions privées, réunies sous l’égide de l’Institut des Finances Internationales (IIF), s’engagent dans ce projet prometteur.

L’origine et les acteurs clés du Projet Agorá

Au cœur de la finance mondiale, la Banque des Règlements Internationaux (BRI) joue un rôle pivot en tant qu’institution au service des banques centrales. Avec le démarrage de Project Agorá, elle se place à l’avant-garde de l’innovation financière. L’alliance formée pour cette occasion compte parmi ses membres des acteurs majeurs tels que les banques centrales de plusieurs pays qui contribueront à façonner le futur des échanges monétaires internationaux.

Ce consortium comprend également des partenaires du secteur privé, soulignant l’importance d’une collaboration étroite entre les deux sphères pour relever les défis contemporains du système financier international.

La Tokenisation : une révolution en marche

La tokenisation est un processus qui consiste à numériser des actifs ou des droits sur une plateforme programmable. Elle permet d’attribuer un jeton numérique à ces actifs, facilitant ainsi leur transfert et leur échange. Dans le cadre du Projet Agorá, cette technologie pourrait révolutionner les paiements transfrontaliers en rendant possible ce qui n’était auparavant pas viable.

  • Amélioration de la vitesse et de l’intégrité des paiements internationaux
  • Réduction des coûts liés aux règlements entre pays
  • Possibilité d’intégrer des contrats intelligents (smart contracts) pour automatiser certaines opérations

Des objectifs ambitieux pour une finance plus efficiente

Le Projet Agorá ne se limite pas à une simple exploration théorique ; il vise à construire une solution pratique. L’idée est de fusionner les dépôts commerciaux tokenisés avec la monnaie émise par les banques centrales, en exploitant le potentiel offert par la programmabilité et les smart contracts.

Cette initiative pourrait déboucher sur une amélioration significative du système monétaire mondial. En effet, grâce à Agorá, on peut envisager un avenir où les règlements transfrontaliers seront non seulement plus rapides et moins coûteux mais aussi plus sécurisés et transparents.

51o6byic8ol. ac sx425
Monsieur Bitcoin