sur

Peter Schiff dévoile deux « surprises » alarmantes pour l’économie américaine

peter schiff

Peter Schiff, économiste renommé et fervent défenseur de l’or, a récemment lancé une série de mises en garde concernant l’économie américaine. En effet, selon lui, « Les investisseurs sont en proie à deux énormes surprises. » Ce cri d’alarme repose sur une double prédiction : non seulement l’inflation future sera bien plus élevée que prévu, mais la Réserve Fédérale (Fed) ne sera ni disposée ni en mesure d’agir efficacement contre elle.

« Les investisseurs sont en proie à deux énormes surprises. La première est que les taux d’inflation futurs seront bien plus élevés qu’ils ne le pensent. La seconde est que la Fed ne sera pas disposée ou en mesure de faire ce qu’il faut pour y faire face. »

Des chiffres qui inquiètent et confortent les prédictions de Schiff

Le Bureau des Statistiques du Travail (BLS) a récemment publié des chiffres qui semblent conforter l’avis de Schiff. Le rapport du BLS a indiqué que l’indice des prix à la consommation (CPI) avait augmenté de 3,2 % par rapport à l’année précédente en juillet. De plus, le taux central sur un an s’établit à 4,7%. Schiff, cependant, a rapidement réfuté les interprétations optimistes de ces chiffres, tweetant :

« Ne croyez pas la version des médias financiers qui dit que l’augmentation de 3,2 % du CPI en juillet, avec un taux central sur un an à 4,7 %, signifie que la Fed est en train de gagner sa guerre contre l’inflation. Le taux central est à son minimum, et le chiffre global est sur le point d’augmenter fortement, poussé à la hausse par la flambée des prix du pétrole. La Fed a déjà perdu. »

La Fed a déjà perdu sa guerre contre l’inflation.

En outre, le BLS a également signalé que l’indice des prix à la production (PPI), qui mesure les coûts que reçoivent les producteurs de biens et services pour leurs produits, a augmenté de 0,3 % pour le mois. Réagissant à ce rapport, Schiff a tweeté : **** »La hausse plus importante que prévu de 0,3 % du PPI en juillet n’est que le début. D’autres surprises, encore plus importantes, sont à venir. »****

Pour Schiff, le vrai danger réside dans le fait qu’au moment où l’économie américaine entrera officiellement en récession, l’inflation sera trop élevée pour que la Fed puisse la « stimuler » avec des baisses de taux d’intérêt.

Au-delà de ces récentes déclarations, il est à noter que Schiff alerte régulièrement sur les dangers pesant sur l’économie américaine et le dollar. Plus tôt ce mois-ci, il a même affirmé que l’effondrement du dollar américain était « inévitable », conseillant aux gens de se défaire du dollar dès maintenant.