sur

Certains indicateurs du Bitcoin sont en train d’atteindre des records historiques

alex rodriguez vr wuq jyak unsplash min.jpg

Malgré la correction généralisée des prix sur le marché des monnaies numériques, certains indicateurs du Bitcoin sont en train d’atteindre des records historiques. Parmi eux, le nombre de « hodlers » de la crypto-monnaie phare et les fonds déposés en BTC. 

Le nombre d’hodleurs de bitcoins atteint un niveau record.

Selon des données récentes publiées par Glassnode le montant de bitcoins détenus par les utilisateurs pendant une période de plus de six mois a atteint un nouveau record historique.

La métrique indique que la plupart des investisseurs qui ont acheté la principale crypto-monnaie il y a plus de six mois préfèrent la conserver, plutôt que de la vendre sur le marché. Elle suggère également que le nombre de « hodlers« , c’est-à-dire d’investisseurs détenant la monnaie à long terme, a augmenté ces derniers mois, probablement en réponse au scénario baissier.

L’offre de bitcoins détenus depuis plus de six mois a atteint un niveau record, à environ 76,5 % ; l’offre actuelle de bitcoins détenus depuis plus de 10 ans est d’environ 12,6 %, soit quelque 2,39 millions de BTC.

Comme le suggèrent les chiffres partagés sur Twitter par le journaliste Colin Wu, la tendance à la conservation de bitcoins a marqué une nouvelle courbe ascendante pour les périodes comprises entre 6 mois et 10 ans. Ces données peuvent être considérées comme un indicateur du comportement des investisseurs et de la confiance à long terme dans le prix du Bitcoin.

Selon les données, le marché a commencé à enregistrer une augmentation de la quantité de hodlers de Bitcoin entre fin 2021 et début 2022, ce qui coïncide avec la récente correction des prix observée sur le marché. Rappelons que Bitcoin a enregistré un pic de prix à près de 70 000 USD en novembre, mais a depuis reculé d’environ 40 %.

Les investisseurs préfèrent détenir des bitcoins

En début de semaine, le PDG de Three Arrow Capital Zhu Su, a expliqué pourquoi les investisseurs choisissent de « cacher » leurs devises plutôt que de les écouler sur le marché.

Su a comparé le comportement actuel des détenteurs de Bitcoin avec celui du cycle précédent en 2018. Malgré la récente chute des prix, il estime que les opérateurs ont tiré les leçons du cycle précédent, au cours duquel beaucoup ont vendu à perte.

Il y a quatre ans, le Bitcoin a connu une correction similaire après avoir atteint des sommets historiques. Cependant, à ce moment-là, de nombreux investisseurs moins expérimentés n’ont pas eu la patience d’attendre de nouvelles hausses et ont fini par vendre à perte. Aujourd’hui, les investisseurs ont mûri et les comportements ont changé, selon le point de vue de Zhu Su.

L’une des raisons pour lesquelles les données sur les blockchains montrent un comportement de rétention impressionnant est que de nombreuses personnes ont acheté… BTC en 2017/2018 pour ensuite vendre à perte après avoir perdu patience. Anecdotiquement, beaucoup de ces personnes restent humbles cette fois et achètent chaque mois, quoi qu’il arrive.

D’autres analystes ont également comparé le cycle actuel au ralentissement observé en 2018, avec toutefois quelques différences, notamment une plus grande maturité du marché, comme l’a suggéré le CEO de Three Arrow Capital. À cet égard, beaucoup s’accordent à dire que le marché est confronté à un « cryptowinter« , une période baissière pour les prix.

Il est intéressant de noter que certaines mesures semblent indiquer que les baleines, les investisseurs ayant les plus grandes quantités de Bitcoin ne semblent pas suivre le même comportement. Selon les données citées par U.Today le nombre de baleines a été réduit de 2 500 à 2 100 depuis janvier 2021. Certains suggèrent toutefois que les grands investisseurs pourraient redistribuer leur richesse entre différents portefeuilles.

Bain de sang sur le marché

Le bitcoin a enregistré un recul significatif de son prix par rapport aux sommets de novembre qui l’ont amené dans la zone des 30 000 USD. Les pertes se sont étendues aux principales cryptomonnaies, qui enregistrent également des baisses de pourcentage à deux chiffres. Ainsi, la capitalisation totale du marché mondial est passée de près de 3 000 milliards de dollars à 1 600 milliards de dollars aujourd’hui.

Le Bitcoin se négocie à environ 37 500 USD. Le principal actif numérique a chuté ces derniers jours en raison des tensions entre la Russie et l’Ukraine, un facteur qui a également eu un impact négatif sur les marchés mondiaux. Outre le paysage géopolitique, certains analystes ont souligné que la hausse des taux d’intérêt annoncée par la Réserve fédérale américaine (Fed) représente également un facteur qui affecte le marché des crypto-monnaies.

Évolution du prix du bitcoin au cours de l’année écoulée – CryptoMarkets

Malgré ces perspectives, les mesures mentionnées dans cet article laissent entrevoir la possibilité d’un sentiment haussier de la part des investisseurs du marché, qui anticipent une reprise à venir.

Cependant, certains experts ne sont pas si sûrs que la période de reprise soit proche. À cet égard, le cofondateur de Huobi a déclaré récemment qu’il ne croit pas que le Bitcoin retrouvera de nouveaux sommets jusqu’en 2024.