sur

L’Union européenne veille à ce que la Russie ne puisse pas échapper aux sanctions grâce aux crypto-monnaies

european union on cryptocurrencies.jpg

L’Union européenne veillera à ce que la Russie ne puisse pas utiliser les crypto-monnaies comme moyen d’échapper à des sanctions économiques strictes, a déclaré le ministre des Finances, Bruno le Maire. Ses commentaires interviennent dans un contexte de large débat sur la question.

Après une réunion des ministres européens des finances, Bruno Le Maire a déclaré que les récentes sanctions contre la Russie avaient désorganisé son système financier et paralysé sa banque centrale. Les dirigeants européens ont également convenu d’augmenter l’aide financière à l’Ukraine.

Nous avons décidé de travailler sur des mesures complémentaires, afin d’éviter le contournement de nos sanctions. En ce qui concerne la protection de nos économies, nous voulons une coordination étroite au niveau européen, comme nous l’avons fait pendant la crise du Covid.

-Bruno Le Maire

La semaine dernière, l’Union européenne et les États-Unis ont annoncé des restrictions strictes à l’encontre des banques et des élites russes, en raison de l’invasion de l’Ukraine par ce pays. La plus notable de ces sanctions a été le retrait de la Russie du système de transactions SWIFT, qui coupe effectivement l’accès du pays au système financier mondial.

Les États-Unis ont récemment inclus les monnaies numériques dans leurs sanctions à l’encontre de la Russie et ont mis en garde les bourses contre l’admission d’entités figurant sur la liste noire.

La banque centrale russe a fortement augmenté ses taux d’intérêt en réponse à cette décision, tandis que le président Vladimir Poutine a également annoncé des restrictions sur le montant des devises étrangères autorisées à quitter le pays.

Des sanctions strictes ont également conduit plusieurs entreprises occidentales à quitter la Russie ou à bloquer leurs services. Mais les bourses de crypto-monnaies ont jusqu’à présent refusé de bloquer les citoyens russes.

Les sanctions poussent les Russes vers les cryptomonnaies

Les citoyens Russes adoptent probablement la crypto comme un moyen d’éviter la chute du rouble et de conserver un certain accès aux systèmes financiers mondiaux. Les volumes d’échanges de cryptomonnaies en Ukraine ont également connu un pic pendant l’invasion, tandis que le gouvernement a commencé à accepter des dons par ce biais.

Mais si les citoyens se sont tournés vers la crypto, les experts sont sceptiques quant à la possibilité pour la Russie d’utiliser ce support pour faciliter des transactions de plusieurs milliards de dollars. Le Bitcoin Policy Institute a récemment publié un rapport indiquant que les Russes qui tentent de vendre des matières premières par le biais de la cryptomonnaie augmenteront la volatilité du marché et rendront cette source de revenus non viable.

Les personnes sanctionnées n’auraient également aucun moyen de convertir leur crypto en monnaie fiduciaire sans alerter les régulateurs.